Mise à jour : mardi 26 juin 2012 14:50
Faits divers : enfants martyrs

Marina : l'heure des réquisitions



Marina : l'heure des réquisitions (© DR)
Suivant
Précédent
Précédent4 de 24Suivant
Partager cet article

Marina : l'heure des réquisitions
Le procès des parents de Marina, Virginie Darras et Eric Sabatier, se poursuit devant la cour d'assises de la Sarthe. L'avocat général a requis lundi au moins 30 ans de réclusion à l'encontre des accusés, jugés pour des actes de torture et barbarie ayant entraîné la mort de leur fille à l'été 2009.
"Les faits sont horribles, d'une horreur tout à fait exceptionnelle" a dit Hervé Drevard dans son réquisitoire. Il a laissé le choix aux jurés entre 30 ans de prison et la perpétuité. Il a également demandé 5 à 10 ans de suivi socio-judiciaire.
L'avocat général a estimé que "malgré cet acharnement, Marina n'aurait jamais dû mourir". La fillette "n'a pas eu la protection qui lui était due", a-t-il ajouté, soulignant "le manque de clairvoyance, de pugnacité des services chargés de la protection des mineurs, dans lesquels j'inclus bien évidemment le parquet".
Coups à répétition, bains glacés, privation de nourriture... tel était le quotidien qu'ils auraient fait subir à leur fille aînée pendant des années, jusqu'à la tuer après une énième nuit de violence. Marina avait 8 ans quand elle est morte en août 2009.


Voir aussi :

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Déficit public : comprenez-vous les sacrifices demandés par Manuel Valls ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1.  
    26 %
    Oui
    20 604 Votes
  2. 71 %
    Non
    56 611 Votes
  3.  
    3 %
    Sans opinion
    2 912 Votes

Réponses: 80 127
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

le dernier JT

le top

suivez-nous

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard