Mise à jour : lundi 18 juin 2012 19:57
Fait divers : deux femmes gendarmes abattues

Var : deux femmes gendarmes tuées



Var : deux femmes gendarmes tuées (© DR)
Suivant
Précédent
Précédent1 de 23Suivant
Partager cet article

Var : deux femmes gendarmes tuées dans l'exercice de leur fonction
Jamais la gendarmerie n'avait payé un tel tribut : deux femmes sont mortes en service dans la nuit de dimanche à lundi 18 juin à Collobrières, un petit village du Var. Elles intervenaient sur un différend lorsqu'elles ont été abattues. Un homme a été interpellé quelques heures après le drame. Il serait maçon et aurait une trentaine d'années.
Le drame s'est déroulé dimanche soir. Une habitante de Collobrières s'est aperçue qu'elle avait été cambriolée et que son sac à main avait été volé. Une tierce personne aperçoit alors un habitant du village avec le sac en question. Il prévient la victime de vol. Le mari de cette dernière se rend alors chez le voleur présumé; sa concubine lui ouvre la porte.

L'intervention tourne au drame
La gendarmerie, prévenue par la victime de vol, se rend également sur les lieux. L'équipe d'intervention est composée de deux personnes : une adjudante célibataire de 29 ans et une maréchale des logis chef, une mère de famille de 35 ans. Le ton monte, le suspect présumé frappe une des deux femmes gendarmes, lui prend son arme de service et tire.
L'autre femme gendarme tente alors de s'enfuir. Le suspect la rattrape, l'abat et prend la fuite avec sa compagne.

Un couple mis en examen
Quelques heures plus tard, un homme est interpellé dans le village de près de 2.000 habitants, enclavé dans le massif des Maures. Il correspond à la description de la victime de vol. En garde à vue, le suspect a reconnu les faits. Déjà connu des services de police, il venait de purger une peine de 6 ans de prison pour des vols avec violence. Abdallah Boumezar, 30 ans, a été mis en examen pour ces meurtres dans la nuit de mardi à mercredi 20 juin, tout comme sa compagne de 20 ans soupçonnée de "complicité de crime et dissimulation de preuves".
Ce drame a suscité de vives réactions dans la classe politique. Le président François Hollande s'est exprimé à travers un communiqué de l'Elysée. "C'est avec une très grande émotion que j'ai appris le meurtre de deux femmes gendarmes, cette nuit à Collobrières (...) C'est une tragédie pour les familles et l'ensemble de la gendarmerie auxquelles j'exprime mon soutien et ma solidarité. A travers ce drame, c'est la République qui est atteinte" dit le chef de l'Etat. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls s'est rendu sur place.

Les victimes âgées de 29 et 35 ans
Les deux femmes gendarmes abattues étaient âgées de 29 et 35 ans. La plus jeune, l'Adjudante Alicia Champlon, vivait en concubinage avec un gendarme de Salon-de-Provence. L'autre, la Maréchale des Logis Audrey Berthaut, était la mère de deux petites filles âgées de 5 et 13 ans.
Leur mort en service constitue un drame sans précédent dans l'histoire de la gendarmerie.

Voir aussi :

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

TER : êtes-vous favorable au remplacement des contrôleurs par des portiques d'accès ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1.  
    28 %
    Oui
    18 976 Votes
  2. 64 %
    Non
    42 765 Votes
  3.  
    8 %
    Sans opinion
    5 029 Votes

Réponses: 66 770
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

le dernier JT

le top

suivez-nous

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard