Mise à jour : jeudi 27 septembre 2012 21:00
Cannes : deux morts dont un policier dans une collision

Dernier hommage à Amaury Marcel



Dernier hommage à Amaury Marcel (© Amaury Marcel, le policier tué, avait 27 ans)
Suivant
Précédent
Précédent
  • Dernier hommage à Amaury Marcel (© Amaury Marcel, le policier tué, avait 27 ans)
  • Dernier hommage à Amaury Marcel (© Malgré son état de santé, Michaël Fillon a tenu à assister à la cérémonie)
  • Dernier hommage à Amaury Marcel (© DR)
  • Dernier hommage à Amaury Marcel (© DR)
  • Dernier hommage à Amaury Marcel (© DR)
  • Dernier hommage à Amaury Marcel (© DR)
  • Dernier hommage à Amaury Marcel (© DR)
  • Dernier hommage à Amaury Marcel (© DR)
Suivant
Amaury Marcel, le policier tué, avait 27 ansAfficher les vignettes
Précédent1 de 45Suivant
Partager cet article

Dernier hommage

Vive émotion à Nice, ce jeudi 27 septembre. Un dernier hommage a été rendu à Amaury Marcel, le lieutenant de police de 27 ans, tué le samedi précédent dans un accident de la route provoqué par un chauffard qui conduisait sous l'emprise de l'alcool et de stupéfiants. Lors de cette cérémonie à la caserne Auvare, le ministre de l'Intérieur a pris la parole. "Au bout de cette course folle, de ce rodéo insensé, sous l'emprise de l'alcool et des stupéfiants, la mort était au rendez-vous. La mort et des vies brisées", a déploré Manuel Valls. Cinq jours après le drame, Michaël Fillon, le co-équipier de la victime qui était à ses côtés quand il a perdu la vie, a tenu à être présent. Sur une civière, une jambe et une vertèbre fracturées, le policier a fait part de son émotion. "C'est un ami, c'est mon collègue, c'est quelqu'un avec qui j'ai travaillé. On aurait très bien pu être toutes les deux dans des cercueils. Ça s'est joué à un fil", a-t-il confié, visiblement affecté. Amaury Marcel a reçu, à titre posthume, les insignes de chevalier de la Légion d'honneur, la médaille d'honneur de la Police nationale et la médaille d'or pour actes de courage et dévouement.

Le chauffard sous l'emprise de l'alcool et de stupéfiants

Le conducteur responsable du dramatique accident à Cannes, qui a coûté la vie à un policier et à une jeune femme, était sous l'emprise de l'alcool et de stupéfiants, a annoncé le procureur de Grasse, dimanche 23 septembre.
Jean-Michel Cailliau a également évoqué le "gros casier judiciaire" du chauffard, qui venait tout juste de récupérer son permis de conduire, après de nombreuses infractions routières. Il risque 10 ans de prison et 150 000 euros d'amende.
Vers 3h30 du matin, dans la nuit de vendredi à samedi 22 septembre, une voiture de police, dans laquelle se trouvaient deux agents, était en train de redémarrer à un feu, lorsqu'une Mercedes cabriolet a déboulé à très vive allure, à contresens d'une rue adjacente. Le choc de la collision a littéralement projeté le véhicule de police qui a fait plusieurs tonneaux avant de s'immobiliser.
Amaury Marcel, 27 ans, l'un des deux policiers à bord, est décédé sur le coup. Il venait de prendre ses fonctions au commissariat de Cannes, après avoir exercé à la police aux frontières d'Orly. L'autre agent, qui a été éjecté, a une jambe et une vertèbre fracturées, mais ses jours ne sont pas en danger.
Dans le cabriolet se trouvaient quatre personnes, dont une jeune femme de 22 ans, qui a succombé à l’hôpital des suites de ses blessures.

Un cabriolet loué pour faire la fête

Le conducteur, qui a tenté de fuir à pied avant d'être interpellé, a été placé en garde à vue. L'homme, connu des services de police pour des faits de violence et de trafic de stupéfiants, souffre d'une fracture de la mâchoire.
Avec son passager, âgé de 25 ans, il aurait loué le véhicule pour fêter le prochain mariage d'un ami. Les deux hommes rencontrent alors Jessica, 30 ans, et Anissa, 22 ans, employées à l'hôtel Martinez. Les deux jeunes femmes montent à bord du véhicule et un enquêteur suggère que le chauffard a voulu « les impressionner ».
D'après les premiers éléments de l'enquête, la Mercedes cabriolet roulait depuis un petit moment de façon très dangereuse dans la ville, et avait même déjà accroché une première voiture de police avant de prendre la fuite. C'est en venant sur les lieux pour aider à rechercher la voiture folle que les policiers ont été percutés.
Jean-Marc Ayrault a exprimé sa « profonde émotion » et Manuel Valls a promis que l’enquête "déterminera les circonstances exactes de ce drame qui endeuille, pour la deuxième fois en trois ans, le commissariat de Cannes". En 2009, deux policiers de Cannes avaient trouvé la mort dans un accident de la route nocturne, alors qu’ils se rendaient sur une intervention.

Voir aussi :

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

En période de crise, les ministres doivent-ils partir en vacances ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1.  
    32 %
    Oui
    15 671 Votes
  2.  
    61 %
    Non
    29 939 Votes
  3.  
    7 %
    Sans opinion
    3 241 Votes

Réponses: 48 851
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

le dernier JT

le top

suivez-nous

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard