Mise à jour : samedi 9 mars 2013 12:00 | Par Geoffrey Bonnefoy
Garde d'enfant : ces pères en colère

Troisième nuit dehors pour Serge Charnay



Troisième nuit dehors pour Serge Charnay (© STEPHANE MAHE/Newscom/RTR)
Suivant
Précédent
Précédent
  • Ardèche : une grand-mère au sommet d’une grue (© PHILIPPE DESMAZES / AFP)
  • Evry : un nouveau papa en haut d'une grue (© Image d’illustration - Image Broker/Rex Features)
  • Un autre papa en colère se retranche à Chartres (© Getty)
  • Montpellier : un père s'isole en haut d'un aqueduc
  • Troisième nuit dehors pour Serge Charnay (© STEPHANE MAHE/Newscom/RTR)
  • Le droit de garde en général confié à la mère (© Getty)
  • Le père a peu de chances (© Tanya Little/Getty Images)
  • Vers un rééquilibrage ? (© Getty)
Suivant
STEPHANE MAHE/Newscom/RTRAfficher les vignettes
Précédent5 de 11Suivant
Partager cet article

Troisième nuit dehors pour Serge Charnay

Vendredi 15 février, ce père de famille divorcé s'est retranché en haut d'une grue nantaise pour protester contre le retrait de son droit de visite, il y a deux ans, suite à sa condamnation pour soustraction d'enfant. Samedi 16 février 2013, un deuxième homme a lui aussi grimpé au sommet d'une grue de la ville. Il réclamait la garde de ses enfants, attribuée par la justice à la mère.
Des opérations coup de poings qui mettent en lumière les associations de défense des droits des pères, et le penchant de la justice à accorder le droit de garde à la mère.

publicité

magazines m6magazine 66 Minutesmagazine Capitalmagazine Zone Interditemagazine Enquête Exclusive

fil info

RemonterDescendre

question du jour

Avez-vous confiance dans le stockage de photos sur Internet ?

Merci d'avoir été parmi les premiers à voter. Les résultats seront disponibles prochainement. Voir les résultats sans voter

  1.  
    8 %
    Oui
    5 160 Votes
  2. 88 %
    Non
    54 891 Votes
  3.  
    4 %
    Sans opinion
    2 370 Votes

Réponses: 62 421
Sondage à valeur non scientifique, mis à jour chaque minute.

les dernières vidéos

le plus

suivez-nous

On en parle sur twitter

Aucun tweet(s) disponible(s). Essayez svp plus tard