Ernesto Che Guevara et Fidel Castro dans les années 60

Selon la quatrième de couverture, "Journal d'un combattant" recueille "des moments uniques de la lutte armée à Cuba, depuis l'arrivée du yacht Granma", le 2 décembre 1956 sur la côte avec 82 révolutionnaires à bord, jusqu'au triomphe de la révolution dirigée par Fidel Castro.

"Le témoignage humain de grande valeur qui ressort de sa lecture permet d'approcher les perceptions du Che sur la réalité de l'île, sa culture, son identité et le contexte politique", ajoute le texte de présentation du livre édité par la maison australienne Ocean Press/Ocean Sur.

L'ouvrage a été préparé avec le Centre d'Etudes Che Guevara que dirige la veuve du guérillero, Aleida March.

Jusqu'à aujourd'hui, le journal le plus connu du Che est celui sur sa campagne en Bolivie, où il a été exécuté le 9 octobre 1967 par un militaire bolivien un jour après son arrestation.

Né à Rosario, en Argentine, le 14 juin 1928, le Che a fait la connaissance de Fidel Castro à Mexico en 1956 et s'est intégré à l'équipage du Granma, parti du Mexique pour faire la révolution.

Il fut le premier du groupe promu commandant par Fidel Castro, puis il a occupé dans son gouvernement les postes de ministre de l'Industrie et de président de la Banque nationale.

En 1960, le Che a publié un manuel "La guerre de guérillas" et en 1963 "Passages de la guerre révolutionnaire" sur son expérience dans la Sierra Maestra.

En 1965, il a quitté Cuba pour le Congo belge puis est retourné à Cuba avant de partir en Bolivie. Il est enterré à Cuba.