sacs plastique

sacs plastique

Si il y a bien l’avenir d’un objet qui doit rendre les parlementaires complètement fous, c’est celui des sacs de caisse non biodégradables. Force est de constater que depuis 2008, les députés et sénateurs discutent mais surtout se contredisent autour d’une éventuelle taxe « sac plastique » ! Pour quoi au final ? rien. Cette charge fiscale écologique vient d’être supprimée du projet de budget 2011 par le Sénat avant même d’avoir été appliquée. A cette annonce, le WWF s’inquiète d’une schizophrénie en matière de réflexion environnementale chez les parlementaires : « Après l'abandon de la taxe carbone et celui de l'affichage environnemental des produits, engagements phares du Grenelle, cette politique de régression environnementale signe à nouveau le triomphe de la versatilité sur la cohérence ».

Début décembre 2010 : plus de taxe "sac plastique"

Début décembre 2010, le Sénat sonne la fin de la « taxe sac plastique », en votant sa suppression dans cadre de l'examen du projet de budget 2011. L’argument, selon le sénateur Adrien Gouteyron (UMP), auteur de l'amendement de suppression : « Cette taxe était inopportune au regard de la chute spectaculaire du nombre de sacs utilisés, 1 milliard aujourd'hui contre 10,5 milliards il y a quelques années ». François Barouin, Ministre du Budget, estime de son côté que « la grande distribution ayant sauté le pas, la taxe ne frapperait que le petit commerce ».

Fin novembre 2010 : tous d'accord pour une taxe "sac plastique"

Mardi 30 novembre, le Sénat adopte deux amendements au projet de budget 2011. Objectif : taxer les sacs plastiques distribués aux caisses de nos supermarchés et viser le 100% vertueux ! Le rapporteur général de la commission, Philippe Marini (UMP), a comme projet d’instaurer une taxe sacs plastiques modulable en fonction du type de commerce. Celle-ci pourrait s'élever à 0,10 euro par unité en 2012 pour passer à 0,20 par unité à partir de 2013.

Octobre 2008 : pas de taxe « sac plastique »

Le gouvernement s’oppose, en 2008, à la mise en place d'une taxe sur les sacs en plastique. "la méthode proposée n'est pas issue des discussions et conclusions du Grenelle de l'environnement" estime à l'époque Jean Louis Borloo. Conclusion : l'Assemblée nationale rejette à la demande du gouvernement la mise en place d'une écotaxe sur les sacs plastiques proposée par des députés.

« On voit bien que l'opinion n'est pas prête à cela » explique alors Eric Worth, estimant que nous n'étions pas prêts à nous séparer de nos bien pratiques sacs en plastique. Aujourd'hui, le WWF déplore que l'on ne prenne pas plus en compte la prise de conscience écologique générale. "Pourquoi décourager ainsi les changements salutaires des comportements ?", s'interroge l'ONG, estimant que ce vote "n'a pour seul effet que de retarder l'évolution à laquelle est contrainte la grande distribution".

A propos de tout cela, on a bien envie d'ajouter que le caddie de courses super fashion est tendance. On dit cela, on dit rien...

Crédit photo : Paul Keller/flickr

Retrouvez encore plus d'infos et d'actualités sur le développement durable en cliquant ici !