leclerc-prime-energie

leclerc-prime-energie

Leclerc lance le chèque-cadeau qui peut motiver à installer une pompe à chaleur dans sa maison. En effet, la célèbre enseigne de supermarchés lance les “primes énergie”, pour rendre du pouvoir d’achat aux consommateurs qui effectuent des travaux dans leurhabitation. Mais pas n’importe quels travaux : des rénovations qui font économiser l’énergie ou qui font appels aux énergies vertes !

Des chèques-cadeaux conséquents

Leclerc, en ce qui concerne l’énergie, est généreux ! Vous faîtes installer un programmateur d’intermittence ? Jusqu’à 115 euros de cadeau. Vous installez une chaudière à condensation : jusqu’à 588 euros de courses "gratuites" ! Vous isolez 150 m2 de toiture ? Jusqu’à 855 euros de caddies de courses "offerts" ! Vous isolez 125 m2 de murs : jusqu’à 1162,50 euros pour changer votre électroménager !

Les cartes « primes énergie » fonctionnent comme des cartes-cadeaux traditionnelles. Elles sont valables dans tous les centres E.Leclerc participants et dans tous les rayons (hors carburants). Elles peuvent être utilisées en plusieurs fois, jusqu’à épuisement du crédit de la carte.

Vous n’y croyez pas ? Allez tout de même vous inscrire sur le site !

Les travaux ouvrant à “primes énergie” doivent porter sur l’isolation du logement, l’amélioration des équipements de chauffage ou le recours aux énergies renouvelables. Ils doivent entrer dans la liste établie par les pouvoirs publics. E.Leclerc a choisi de privilégier les 16 travaux les plus courants parmi cette liste ! Sont concernés les propriétaires, les locataires, les bailleurs ou les occupants à titre payant ou gracieux d’un local à usage d’habitation habitable depuis au moins deux ans.

Isoler ses fenêtres, remplacer son ancienne chaudière, s’équiper d’appareils utilisant des énergies renouvelables… quels sont vos travaux à vous ? Pour estimer le montant de vos “primes énergie”, www.lenergiemoinscher.com propose un outil permettant de simuler, pour chaque type de travaux le taux d’économies d’énergie généré, le taux de crédit, d’impôt et enfin le montant de cartes “primes énergie” correspondant.

Bon plan, non ?

Retrouvez encore plus d'infos et d'actualités sur le développement durable en cliquant ici !