Mise à jour : vendredi 12 avril 2013 14:30 | Par Pierre Laurent, Thomas Jutant
Incidents nucléaires : le bilan de 50 ans de centrales

L'ASN critique six centrales nucléaires françaises dans son bilan



La centrale de Cattenom à nouveau critiquée (© Dapd)
Suivant
Précédent
Précédent1 de 27Suivant
Partager cet article

D'après l'Autorité de sûreté nucléaire, qui a présenté son rapport annuel le 16 avril, six centrales nucléaires françaises ont déçu par leurs performances en 2012.

Parmi elles, on retrouve Fessenheim, mais aussi Paluel, Civaix, Cruas-Meysse et Chinon, en queue du classement des 19 centrales de l'Hexagone. Cattenom (voir photo) est, quant à elle, épinglée comme Fessenheim pour des défauts de radioprotection.

En dépit de ces critiques, l'ASN qualifie le niveau de sûreté du parc français de "globalement satisfaisant", rappelant notamment que la centrale de Saint-Alban est en train de faire des progrès, après trois ans de reproches continus.

Fessenheim vers la fermeture

Mais face au vieillissement des centrales françaises, l'autorité note que les investissements limités d'EDF sont "en partie responsable" de la faible disponibilité des réacteurs nucléaires pour produire de l'électricité, voire de certains incidents en 2012.

En conséquence, Pierre-Franck Chevet, le président de l'ASN estime à 50 milliards d'euros l'investissement nécessaire pour rénover les centrales "pour aller au-delà de 40 ans." Tout en précisant que ce n'est pas l'ASN qui doit contrôler les investissements d'EDF, mais les services émanant directement de l'Etat comme la Direction générale de l'Energie et du Climat (DGEC), faisant un appel du pied assez net au gouvernement.

En attendant, M. Chevet semble douter de la fermeture en 2016 de la centrale de Fessenheim, contrairement aux promesses de l'exécutif : "La loi prévoit une procédure de même niveau que celle de l'autorisation. Un bon dossier, nous estimons ça à deux ans. Une bonne instruction, nous estimons ça à trois ans (...). On gagnera peut-être un an, mais c'est l'ordre d'idée".

Pour rappel, l'ASN a déjà donné son accord de principe pour prolonger, au cas par cas, l'exploitation des centrales nucléaires au delà de 30 ans. Et elle prendra position en 2015, comme rappelé ce 16 avril, pour une éventuelle exploitation jusqu'à 50 ans.

Voir plus de résultats, Image et Vidéo pour L'ASN critique six centrales nucléaires françaises dans son bilan avec Bing
loading

Les dernières vidéos

Vivre vert

Chroniques d'experts

Liens partenaires